45,65 €

Découvrir aussi

Gérard Philipe

Un acteur dans son temps

Sous la direction de Gérard Bonal

Nulle date anniversaire n'impose un hommage à Gérard Philipe, dont la disparition brutale en 1959, à l'âge de trente-sept ans, bouleversa le monde. « Ange foudroyé », « prince de la scène et de l'écran », « héros romantique », « légende d'un demi-siècle », « éternelle jeunesse », les termes n'ont pas manqué depuis sa mort pour saluer celui qui fut un inoubliable Lorenzaccio, mais aussi le Fabrice de La Chartreuse de Parme ou le jeune amant du Diable au corps. De l'ange de Sodome et Gomorrhe (Jean Giraudoux, 1943), son premier succès à la scène, jusqu'au secrétaire Vásquez, sa dernière prestation dans La fièvre monte à El Pao (Luis Buñuel, 1959), ce comédien d'exception trace son chemin au cours de quinze années bien remplies au théâtre (vingt pièces) et au cinéma (trente films). Pour la France des années cinquante, désireuse d'oublier vite « les événements », les films qu'il interprète offrent un refuge dans l'humour et l'histoire en costumes, et son souvenir théâtral vit encore dans la mémoire des spectateurs d'alors, pour qui les représentations du Cid ou du Prince de Hombourg restent des moments de légende.
Avec son épouse, Anne, cinéaste, ethnologue et écrivain, il plonge au coeur des mouvements politiques et sociaux qui agitent le monde : guerre froide, péril atomique... Entre le modèle américain et le modèle soviétique, le consumérisme et l'utopie communiste, Gérard Philipe fait son choix et le fait percevoir jusque dans le métier : il entre ainsi au TNP et s'engage aux côtés de Jean Vilar dans une vision renouvelée du rôle social du théâtre. Sa beauté, une vie brève et une carrière fulgurante ne sauraient à elles seules expliquer l'attrait qu'il exerce aujourd'hui encore. Sa séduction tient sans doute à la « résistance » que Gérard Philipe oppose à toute réduction simpliste de son personnage, sur lequel des proches, témoins, écrivains, spécialistes, portent ici des regards croisés, remarquablement servis par une illustration puisée en grande partie dans les collections de la Bibliothèque nationale de France.
Avec un disque compact de 52 minutes. La voix de Gérard Philipe. Enregistrements rares ou inédits : théâtre, lecture, interviews, hommages.
Cet ouvrage a été publié à l’occasion de l’exposition « Gérard Philipe, un acteur dans son temps », organisée par la Bibliothèque nationale de France et présentée sur le site Richelieu, galerie Mazarine, du 8 octobre 2003 au 25 janvier 2004.

Informations pratiques

Description
Broché, 1 vol., 28 x 23 cm
Date de parution
03/10/2003
ISBN/EAN
2-7177-2227-0 /
9782717722277
Editeurs
  • Bibliothèque nationale de France
Distributeur
Volumen
Disponibilité
Indisponible