29 €

Découvrir aussi

Faussaire de Lune

Autopsie d'une imposture, Galilée et ses contrefacteurs

Nick Wilding

Le Sidereus Nuncius de Galilée est le premier livre de sciences rédigé à partir d’observations au moyen de la lunette astronomique. On y découvrait en 1610 que la surface de la Lune pouvait être montagneuse, que quatre corps célestes étaient en orbite autour de Jupiter et qu’une multitude d’étoiles formait la Voie lactée dans un espace probablement infini. Illustré de gravures d’après les dessins de Galilée, ce petit volume portait un coup fatal à la conception aristotélicienne de l’univers. L’astronomie moderne fondée sur un instrument d’optique adéquat était née. De ce livre rare, un exemplaire exceptionnel, illustré de dessins originaux à la place des gravures, signé par Galilée, apparut sur le marché, en 2005, à New York. Une pléiade internationale d’experts l’examina longuement et sous tous les angles. Leur avis fut formel : il s’agissait bien de l’exemplaire de l’auteur, ignoré pendant quatre siècles. Le résultat de leurs travaux occupe deux volumes publiés en 2011. Chargé d’en faire le compte rendu dans une revue savante, un jeune professeur américain eut l’idée audacieuse de supposer la mariée un peu trop belle. Faussaire de Lune, qui développe la conférence donnée récemment par Nick Wilding à la Bibliothèque nationale de France, nous retrace la progression de cette mise à nu. On y découvre de bien curieux personnages, de mystérieux échanges, une réalité inquiétante. Découvreur d’une des plus extraordinaires affaires de faux dans le domaine du livre, l’auteur nous montre aussi comment, sans autre lumière que celle d’un doute libérateur, appuyé sur une bonne connaissance du sujet, le regard porté sur un objet apparemment si désirable peut être radicalement transformé.

Collection Conférences Léopold Delisle

Auteurs

Nick Wilding a étudié à Oxford et obtenu son doctorat à l’Institut universitaire européen de Florence. Il a enseigné à Stanford, Cambridge et Miami et reçu une bourse postdoctorale à l’Italian Academy for Advanced Studies in America (Columbia University), à l’American Academy de Rome, à la Rare Book School de Charlottesville et à l’Academy of Medicine de New York. Il est l’auteur de Galileo’s Idol : Gianfranco Sagredo and the Politics of Knowledge (Chicago, 2014). Actuellement, il est professeur associé d’histoire à la Georgia State University.

Informations pratiques

Description
Broché avec rabats, 72 pages, 16,5 x 24 cm
Date de parution
4 février 2016
ISBN/EAN
978-2-7177-2649-7 /
9782717726497
Editeurs
  • Bibliothèque nationale de France
Distributeur
Bibliothèque nationale de France
Disponibilité
Disponible