28,97 €

Découvrir aussi

Portrait(s) de Georges Perec

Sous la direction de Paulette Perec

Georges Perec a déjà suscité depuis sa mort, en 1982, un grand nombre d'études, thèses, colloques, séminaires, manifestations publiques, émissions de radio ou de télévision. Une revue universitaire lui est même entièrement consacrée, sans compter les Cahiers Georges Perec, publiés par l'Association Georges Perec, qui anime un centre de documentation à la bibliothèque de l'Arsenal et assure la sauvegarde et la communication éventuelle des manuscrits. Cependant ce nouveau livre, qui s'inscrit dans la collection "Portrait(s)" de la Bibliothèque nationale de France, présente beaucoup d'aspects inédits.
Pour la partie consacrée aux témoignages, on a sollicité quelques amis qui avaient rarement eu l'occasion d'exprimer leurs souvenirs ou leur réflexion sur Georges Perec : Marcel Cuvelier, Pierre Getzler, Paul Otchakovsky-Laurens, Paul Virilio ; Jacques Roubaud, l'ami qui a présenté Georges Perec à l'Oulipo, livre ici des remarques écrites au fil des ans ; enfin un écrivain américain, Paul Auster, a été heureux d'apporter son hommage. L'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle), dont Georges Perec est membre depuis 1967, a choisi la forme de la "vie brève" : la série de ces "Vies brèves de Georges Perec" comporte des textes de Marcel Bénabou, Michelle Grangaud, Jacques Jouet, Harry Mathews et Jacques Roubaud. Deux études approfondies de l'œuvre de Georges Perec accompagnent ces témoignages. Celle de Régine Robin montre le lien qui existe chez Georges Perec entre ses espaces et son histoire. Bernard Magné donne sous la forme d'un "blason" une image à la fois sensible et précise de l'écriture de Georges Perec.
Une biographie ouvre le volume, selon une chronologie accompagnant au plus près l'émergence de l'écrivain et la naissance de l'œuvre ; sous le titre de "Chronique", c'est le récit modeste et précis des circonstances qui ont entouré la conception et l'élaboration des divers projets artistiques de Georges Perec : romanesques, poétiques, dramatiques, cinématographiques, radiophoniques…, qu'ils aient abouti ou non.
Ce livre repose en grande partie sur le fonds manuscrit : on y a puisé, grâce à la bienveillance de l'ayant droit, une partie importante de l'iconographie, plus d'une trentaine de feuillets qui manifestent visuellement la diversité de l'écriture de Georges Perec, présentent des états préparatoires des livres les plus connus et donnent à lire de petits textes qui se suffisent à eux-mêmes, publiés ici pour la première fois (listes amusantes, variations prenant l'apparence de poèmes, réflexion sur ses œuvres…).
Un grand nombre de photographies, souvent inédites, illustre l'ensemble.
 
La collection « Portrait(s) » présente des biographies d'auteurs et d'artistes à qui la Bibliothèque nationale de France consacre des recherches et des expositions. Chaque ouvrage comprend un déroulé biographique accompagné de citations autobiographiques, photographies inédites, extraits de presse ; des portraits critiques de spécialistes, témoins, amis et disciples ; des regards sur les manuscrits et ce qu'ils expriment de la genèse de la création ; des listes d'œuvres et bibliographies complètes, des index...

Informations pratiques

Description
Broché, 1 vol. (238 p.), illustrations en noir et en couleur, 22 x 18 cm
Date de parution
10/06/2001
ISBN/EAN
2-7177-2153-3 /
9782717721539
Editeurs
  • Bibliothèque nationale de France
Distributeur
Volumen
Disponibilité
Indisponible