19 €

Découvrir aussi

Pierre qui roule n’amasse pas mousse

et autres proverbes

Alain Rey

Alain Rey, homme curieux de toutes les formes, inventions et distorsions du langage, mais aussi homme d’esprit et d’humour, vient ici commenter les Cent proverbes de Grandville publiés en 1845 et illustrés par les brillantes caricatures du dessinateur satirique alors au sommet de son art et de sa notoriété. Cette édition correspond à la rencontre heureuse entre le linguiste lexicographe érudit, Alain Rey, et ces « manières de dire » anonymes, courtes, humbles, proposées comme vérités et faciles à retenir que sont les proverbes. Elle remet à l’honneur ces formes littéraires efficaces qui viennent à point nommé rythmer notre quotidien comme « Jeu de main, jeu de vilain » ou « On a souvent besoin d’un plus petit que soi », et rend vivantes certaines d’entre elles qui nous paraissent désuètes ou demeurent inusitées comme « Le miel est doux mais l’abeille pique » ‒ qui trouve son équivalent dans la formule « Il n’y a pas de roses sans épines. » Elle nous permet de goûter au plaisir poétique, rhétorique, didactique, métaphorique, polysémique de chaque proverbe, sans oublier celui qui découle de l’humour et de l’ironie contenus dans la plupart d’entre eux. Elle nous offre une occasion inestimable de rire de nous-même à travers une centaine de dessins de Grandville ‒ caricaturiste politique, dessinateur satirique, mais aussi visionnaire ‒, venant en résonance grossir les traits de notre condition « d’animal humain ». Elle nous permet enfin, « abondance de biens ne nuit pas », de savourer l’intelligence critique d’Alain Rey, son amour contagieux de la langue française, son humour bienveillant.

Informations pratiques

Description
Broché, 192 pages, 100 illustrations, 16 x 22 cm
Date de parution
2 novembre 2017
ISBN/EAN
978-2-7177-2739-5 /
9782717727395
Editeurs
  • BnF Éditions
Distributeur
Volumen-Interforum
Disponibilité
A paraître