49,70 €

Miniatures flamandes

1404-1482

Sous la direction de Bernard Bousmanne et Thierry Delcourt

Avec la collaboration d'Ilona Hans Collas, Pascal Schandel,
Celine Van Hoorebeeck et Michiel Verweij

Célèbre pour la peinture des primitifs flamands, la musique polyphonique et les retables brabançons, le XVe siècle s’impose comme le « Siècle d’or de l’enluminure ». Vivifiées par le mécénat actif des ducs de Bourgogne, princes de la maison de Valois installés en comté de Flandre, les « lettres » acquièrent leurs titres de noblesse. Pour satisfaire leur goût du luxe, mais également pour asseoir leurs ambitions politiques, Philippe le Bon, le Grand Duc d’Occident, et son fils Charles dit le Téméraire – et bien vite, à leur exemple, les hauts fonctionnaires de la cour, la noblesse d’épée, les clercs, les bourgeois et le patriciat urbain – convoquent les meilleurs miniaturistes de leur temps dont la réputation égale celle des peintres de chevalet. Pour répondre aux commandes de cette clientèle vaste et diversifiée, des artistes de tous horizons, Lievin Van Lathem, Dreux Jehan, Loyset Liedet, Simon Marmion ou Jean Le Tavernier, s’attellent sans relâche à la représentation d’ystoires. Les villes des Pays-Bas méridionaux voient fleurir des œuvres exceptionnelles qui, aujourd’hui encore, suscitent l’admiration. Même si les ouvrages de dévotion gardent droit de cité, la miniature, affranchie de l’anathème ecclésiastique, illustre à présent des textes profanes et particulièrement novateurs : chroniques, épopées chevaleresques, romans courtois ou traités cynégétiques. Autant d'écrits, couchés sur parchemin, qui plongent les lecteurs dans l’univers enchanté des légendes et des héros, où Alexandre le Grand, Charles Martel et Charlemagne côtoient Renart le goupil, des licornes, des centaures belliqueux et des dragons ailés. Les peintres à ymaiges laissent libre cours à leur imagination. Jamais auparavant l’enluminure n’avait connu pareil épanouissement. Réalisant la synthèse des recherches les plus actuelles, une vingtaine de spécialistes mettent en lumière l’une des plus belles pages de l’histoire de l’art en Occident, celle, sans égale, où « la peinture était dans les livres ».

Cet ouvrage a été publié à l’occasion de l’exposition « Miniatures flamandes. 1404-1482 », présentée à la Bibliothèque royale de Belgique, galerie Houyoux et chapelle de Nassau, Mont des Arts, à Bruxelles du 30 septembre au 31 décembre 2011, et à la Bibliothèque nationale de France, sur le site François-Mitterrand, galerie François Ier, du 6 mars au 10 juin 2012.

Auteurs

La direction de cet ouvrage a été assurée par Bernard Bousmanne, directeur du département des Manuscrits de la KBR, et Thierry Delcourt, directeur du département des Manuscrits de la BnF, avec la collaboration de Ilona Hans-Collas, chercheur à la BnF et à l’Institut royal du patrimoine artistique (Bruxelles), Pascal Schandel, chercheur à la BnF, Céline Van Hoorebeeck, conservatrice à la Réserve précieuse de la bibliothèque universitaire Moretus Plantin, et Michiel Verweij, chargé de recherche au département des Manuscrits de la KBR.

Avec la contribution de : François Avril, Marc Boone, Lorne Campbell, Gregory T. Clark, Maria Colombo Timelli, Lieve De Kesel, Dominique Deneffe, Anne Dubois, Marc Gil, Thomas Kren, Marie-Pierre Laffitte, James H. Marrow, Danielle Muzerelle, Michel Pastoureau, Bertrand Schnerb, Tania Van Hemelryck, Dominique Vanwijnsberghe, Erik Verroken, Lieve Watteeuw, Hanno Wijsman.

Informations pratiques

Description
Broché, 1 vol. (466 p.), illustrations en couleur, 31 x 25 cm
Date de parution
01/03/2012
ISBN/EAN
978-2-7177-2499-8 /
9782717724998
Editeurs
  • Bibliothèque nationale de France
Distributeur
Volumen
Disponibilité
Disponible

En ligne

Exposition virtuelle