50,31 €

Codex Azcatítlan

Fac-simile

Introduction de Michel Graulich

Commentaire de Robert H. Barlow

Traduction en espagnol de Leonardo Lopez Lujan

Traduction en français de Dominique Michelet

Parmi les rares livres indigènes, ou codex, qui traitent de l’histoire des anciens Mexicains et qui sont parvenus jusqu’à nous, le Codex Azcatítlan est, à juste titre, un des plus célèbres. Il doit sa réputation non seulement à son contenu mais aussi à sa qualité pictographique et à l’étonnante fraîcheur de sa conservation. Composé probablement dans le dernier tiers du XVIe siècle, il a fait partie, au XVIIe siècle, de la collection du chevalier milanais Boturini Benaduci, avant de parvenir en France en 1840 et d’être légué, en 1898, à la Bibliothèque Nationale (département des Manuscrits orientaux).
Sa première partie est consacrée aux migrations des Mexicas jusqu’à leur installation à Mexico-Tenochtitlan. Les règnes des neuf souverains successifs qui furent intronisés avant 1519 sont évoqués ensuite, chacun par une double page. Les sept pages finales traitent de l’arrivée des Espagnols, retraçant quelques épisodes de la Conquête et de l’instauration du monde colonial.
L’œuvre reproduite en fac-similé est un document essentiel sur la façon dont un peuple qui fut anéanti par la conquête espagnole, les Aztèques-Mexicas, concevait sa propre histoire. Des scribes, parmi les derniers à maîtriser l’écriture indigène, l’ont consignée sous une forme traditionnelle, c’est-à-dire à l’aide d’images et de hiéroglyphes, que le commentaire détaillé et à deux voix du codex permet au lecteur de décrypter, planche après planche. Ce somptueux album à déchiffrer image par image couvre 350 ans d’histoire des Mexicas.

Informations pratiques

Description
Coffret, 2 volumes de 64 et 168 pages, illustrations en couleur, 24 x 29 cm
Date de parution
1995
ISBN/EAN
2-7177-1944-X /
9782717719444
Editeurs
  • Bibliothèque nationale de France
Distributeur
Volumen
Disponibilité
Manquant