La bande dessinée entre la presse et le livre

Fragments d’une histoire

Benoît Peeters

L’oscillation fondamentale et fondatrice de la bande dessinée entre le monde de la presse et celui du livre est un aspect majeur de son histoire. Un volet très mémoriel, lié aux albums, coexiste avec un autre beaucoup plus éphémère, lié à la presse. Longtemps, ce second volet a été moins pris en compte par les spécialistes, notamment parce que le matériau était plus difficile d’accès. La numérisation des journaux anciens nous permet aujourd’hui d’en prendre toute la mesure.

 

Dans cet ouvrage consacré à la bande dessinée francophone (essentiellement française, suisse et belge), il est question de Töpffer, Cham et Gustave Doré ; de l’Imagerie d’Épinal et de la Maison Quantin ; de La Famille Fenouillard et de Bécassine ; de l’invention de l’album de BD moderne par Hergé et les éditions Casterman ; de Blake et Mortimer et Spirou et Fantasio ; de Paul Gillon et de France-Soir ; de Barbarella et d’Eric Losfeld ; de l’âge d’or des magazines spécialisés avec Pilote, Pif, L’Écho des savanes, Fluide Glacial, Métal hurlant et (À suivre) ; du triomphe du roman graphique et de l’essor de l’édition indépendante. S’il a déjà donné naissance à bien des chefs-d’œuvre, le neuvième art est loin d’avoir dit son dernier mot.

 

Collection Conférences Léopold Delisle

Informations pratiques

Description
Broché, 118 pages, 64 illustrations, 15,6 X 23,4 cm
Date de parution
7 novembre 2019
ISBN/EAN
978-2-7177-2833-0 /
9782717728330
Editeurs
  • BnF Éditions
Distributeur
BnF
Disponibilité
A paraître

En ligne

Exposition virtuelle