180 €

Atlas militaires manuscrits
(XVIIe-XVIIIe siècles)

Villes et territoires des ingénieurs du roi

Émilie d’Orgeix et Isabelle Warmoes

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, tandis que les grands ateliers cartographiques européens s’affairent à l’édition de luxueuses séries d’atlas universels pour leur clientèle la plus fortunée, c’est au plus près du terrain que les ingénieurs militaires façonnent patiemment leur propre conception de l’atlas militaire manuscrit, à bien des égards plus intimiste et secrète. Si leurs ouvrages se définissent toujours comme des « livres reliés de cartes et plans », ils adoptent des formes infiniment diverses, allant du simple « ramas » de documents utile à l’exercice de la profession à la « visite de places » commandée par l’administration militaire, en passant par le somptueux recueil dédicatoire. Dessinés à la plume et souvent rehaussés de lavis, ces recueils, conçus à des fins stratégiques, dressent le portrait inédit et toujours confondant de précision de provinces, païs, villes fortifiées et ouvrages militaires tour à tour défendus ou convoités par l’État monarchique.
Cet ouvrage abondamment illustré, qui réunit une étude historique et un catalogue raisonné complété d’index de lieux et d’auteurs, présente pour la première fois, planche par planche, l’un des gisements cartographiques d’Ancien Régime les plus exceptionnels qui soient conservés dans les fonds d’Île-de-France. Instrument de recherche inestimable pour l’histoire des villes, de l’architecture et des territoires, il éclaire l’ensemble des processus de réformation orchestrés en France entre les règnes d’Henri IV et de Louis XV, tout en faisant la part belle aux pays européens et aux États du Levant.

Informations pratiques

Description
Broché, 384 pages, 260 illustrations, 29 x 26 cm
Date de parution
16 novembre 2017
ISBN/EAN
978-2-7177-2676-3 /
9782717726763
Editeurs
  • BnF Éditions
  • Ministère des armées
Distributeur
BnF Éditions
Disponibilité
Disponible